AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ca ne peut faire de mal à personne #Shay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Mar 26 Juil - 12:57

Ca ne peux faire de mal à personne [Shay]

Participants au rp ◈ Shay E. Ackervey et Jensen A. Rivers
Cadre spatial de l'action ◈ Dans les couloirs
Cadre temporel de l'action ◈ Le 12 Octobre, vers 9h du matin
Statut du sujet ◈ en cours



Le soleil filtrait à peine entre les rideaux épais du château. Jensen parcourais le château, ou plutôt le descendait et se diriger vers la Grande Salle pour manger son petit déjeuner. Le plus tôt possible. Encore une fois, pour avoir un tant soi peu de silence. Le silence, toujours le silence. Les couloirs étaient déserts, seul quelque fantôme passait de temps en temps, s’inclinant devant Jensen qui le leur rendait. Il ne se presser pas, passant de temps en temps sa main sur les murs qui commencé à refroidir, l’automne hivernaux s’installant doucement.

Jensen ne mit pas moins de 10 minutes pour arriver devant les portes de la Grande Salle, qu’il poussa avec un geste presque religieux. Les portes grincèrent un peu, puis s’ouvrirent en grand. La salle était presque vide, un ou deux Serpentards lève-tôt s’y trouver. Jensen s’installa à sa place sur la table des Serdaigle, et commença à manger. Seulement deux toasts et une tasse de thé. Typiquement anglais. Un Serdaigle arriva, et le rejoignis. Ils étaient tout les deux en même année, et se parlai de temps en temps. La discussion était cette fois meublée sur la salle commune de Serdaigle, que le Serdaigle trouvait pas assez chauffé. Une discussion inintéressante donc. Jensen partit le plus doucement possible, ne finissant même pas son petit déjeuner. Ce Serdaigle étais sympa, bien que peu intéressant. Beaucoup de personnes pensaient que les conversations entre Serdaigles étaient inintéressantes. Je leur donner 100% raison sur ce point-là. A part parler livres, quelques petits problèmes, les seuls personnes à qui ils parlaient ne s’occuper que de petits détails insignifiants.

Jensen passa les deux heures restantes à bouquiner dans sa salle commune. Tellement plonger dans sa lecture il ne remarqua pas que plus personne ne se trouvais dans la salle. Un instant de panique le traversa. Il aller arriver en retard en cours, pour la première fois. Jensen monta ou plutôt vola sur les marches accédant à son dortoir, fourra ses affaires de cours à la va-vite et dévalant de nouveau les escaliers. Il repassa dans la Grande Salle, prenant un brownie qu’il allait manger entre deux, ne voulant pas que son ventre gargouille.

Il allait accéder à la salle de métamorphose quand il rentra dans quelqu’un, faisait voler les quelques livres qui se trouvais dans ses bras. Jensen se jeta presque à terre, pour récupérer ses livres et ceux de la personne qu’il avait renversé

« Oh, je suis vraiment désolé, je ne voulais pas ! »

Jensen releva la tête et vit la serpentard à qui il lancer des sourires en coin de temps en temps. *Et mince* pensa-t-il, quand il sentit ses joues se colorés.



Dernière édition par Jensen A. Rivers le Mer 27 Juil - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Mer 27 Juil - 10:07



    Ce matin , alors que le soleil peinait à rentrer par les fenêtres bleutées de la salle commune de Serpentard. Puis, la lumière réchauffante et rassurante du matin arriva jusqu’au dortoirs féminins des cinquièmes années. Lorsqu’elle parvint jusque yeux de Shay, elle grommela quelque peu, avant d’ouvrir un œil, puis l’autre. Mais elle n’était pas encore prête à quitter la chaleur réconfortante de son lit. Mais bon, il fallait bien. Elle se tourna d’un sens, puis de l’autre, et se décida à sortir du lit, ses chaussettes aux pieds, et la tête explosée. Dormir avec ses chaussettes, un truc typique de Shay. Et ne jamais mettre de pantoufles à ses petits pieds, actionne typiquement propre à la rouquine. Se levant difficilement, elle gratta ses cheveux, pour bailler, et se recoucher sur son lit, bien décidé à ne pas le quitter tout de suite. S’agrippant à sa couette, elle se décida à se faire tomber du lit. Restant accroché à son drap vert, elle s’enveloppa dedans et rampa jusque la douche, bien décidée à se réveiller d’une manière ou d’une autre. Après ceci, elle s’habilla de sa tenue habituelle, enfila sa cape noire avec le blason vert, et sortie de la salle commune de Serpentard. Elle se dirigea donc vers la Grande Salle , avec une allure qui ne l’a fera pas vraiment rater quoi que ce soit, tellement elle était lente. Lorsqu’elle arriva dans la Grande Salle, il ne restait pas grand-chose à manger, étant donné qu’elle s’était levée dans les dernières. Prenant un bol de céréales, Shay faillit s’endormir dedans. Vraiment, cette fatigue était écrasante. Elle manga la moitié de son petit-déjeuner, avant de se rendre compte qu’il était neuf heure moins cinq. Neuf heure moins cinq ? Aîe ! Les cours commence à neuf heure, donc c’est soit les cours, soit le petit-déjeuner. Mais sans un bon petit déjeuner, on tiens pas le matin. Donc, Shaya resta plantée devant son bol, elle mangea le reste de sa bouillie - étant donné que le lait avait bien ramolli ses céréales - et entendit alors la sonnerie qui annonçait le début des cours. ARGH ! Comprenant enfin que le moment n’était plus à prendre son temps, elle avala ses céréales, manquant de s’étouffer avec. Shay sortit de la Grande Salle et courut à toute allure dans les couloirs, jusque sa salle commune. Là-bas, elle ramassa son sac de cours et courra à en perdre haleine jusque son cours de Botanique du matin. Pourquoi n’avait-on pas le droit aux balais dans l’enceinte de Poudlard ! Sinon, Shaya aurait chevauché son fidèle destrier et zou ! Arrivée avec même quelques minutes d’avance. Mais là, il fallait compter sur ses petites gambettes. Courant, encore et encore, elle commença tout de même à s’épuiser un peu. Et là, PAF ! Le drame. Un malade la tamponna, et avec l’allure qu’avait la rouquine quelques secondes auparavant, Shay fut projetée à toute vitesse, se claqua sur le sol telle une crêpe. Bien décidé à refaire la façade de l’idiot ou de l’idiote qui lui avait fait subir un tel choc, elle se leva, mais se ravisa lorsqu’elle vit de qui il s’agissait.

    - Oh, je suis vraiment désolé, je ne voulais pas !
    [
    Oh non…C’est pas possible ça ! Pourquoi lui ? Cette personne était le beau garçon avec qui elle conversait à distance. Enfin, conversait…Ils se lançaient des regards en coin, des sourires, mais rien de plus. Jamais ils n’avaient été aussi proches, et ils n’avaient pas vraiment parler. A vrai dire, Shay ne savait même pas comment il s’appelait. D’ailleurs, comment aurait-elle put le savoir. Par un autre Serdaigle ? Ils sont peu loquaces, hormis certaines filles ou garçon, mais il y en a très peu. C’est comme les Serpentard aimant les Gryffondor. Quasiment impossible. Voyant que le garçon commença à rougir, Shay savait que ses cheveux n’allait pas tarder à passer d’une couleur ou d’une autre, étant donné que elle sentait les feu lui monter au joues. Et ils ne se firent pas prier, car, d’une seconde à l’autre, ils devinrent rouge pâles, puis passèrent au rose, pour enfin revenir à leur couleur naturelle. Prenant ses livres qui se trouvaient dans les bras du garçon, elle trembla comme une feuille. Non mais c’est pas possible Shay , reprend toi voyons ! Tout en se râclant la gorgent et se grattant l’arrière de ses cheveux, elle se décida à lui parler. Aller Shay ! Tu peux le faire !

    - C’est euh…Pas grave. Moi c’est Shay et toi ?

    Voilà ! C’est bien, garde tes moyens, respire et tout. Oui oublie pas de respirer surtout. C’est mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Mer 27 Juil - 15:48



    Ses cheveux se teintèrent de rouges, alors que les rougeurs de Jensen ne semblaient pas vouloir quitter son visage. Elle se précipita sur ses livres et les reprit en tremblant un peu. Jensen s’autorisa un sourire timide, qui ne trahissais tout de même pas l’ironie qui traverser son visage en l’instant. Le plus bizarre étant très certainement son changement de couleur de cheveux qui étaient passés du rouge au rose pour revenir au roux. Métamorphomage ? Très certainement. Jensen se recoiffa d’une main, évacuant en même temps sa gêne. La Serpentard fit la même chose en même temps, ce qui étira le sourire de Jensen.

    - C’est euh…Pas grave. Moi c’est Shay et toi ?

    Shay. Prénom non commun. Un peu comme Jensen. Un point commun ? Très certainement. Jensen ramassa tranquillement les livres qui lui restaient à terre. Sa cape le gênait un peu, mais il n’y fit pas attention. « Jensen » répondit-il toujours en souriant. Il avait l’impression d’être dans une sorte de bulle apaisante qui explosa quand il entendit des pas feutrés qui se rapprochaient doucement. Jensen prit panique quand il se rendit compte que les cours étais commencé, et qu’il allait arriver en retard. Et puis comment justifier son retard ? « Désolé madame, je parlais avec une Serpentard avec qui j’ai eu un accrochage » Bien-sûr. Et pourquoi ne pas dire que Mickaël Jackson avait ressuscité et lui avait donné ses cordes vocales. Jensen écouta son instinct et prit le bras de Shay la tirant derrière une armure en mettant un doigt sur sa bouche. « Pas envie d’être en retenue » chuchota-t-il.Jensen se rendit compte qu’il l’avait entraîné ici de force, alors qu’elle n’en avait certainement pas envie. Les rougeurs reprirent place sur son visage alors que le concierge passait juste devant eux, cherchant des élèves qui essayeront de sécher les cours. Il passa devant eux sans les remarquer, alors Jensen relâcha la pression qu’il y avait dans son corps. *Tu es en train de sécher Jensen* se dit-il.

    « Je… Désolé de t’avoir emmené jusqu’ici sans ton accord, je n’aurai pas dû. Euh… Bah, bonne journée Shay. » Dit-il en partant vers sa salle de cours. Il poussa un gros soupir avant de repasser sa main dans ses cheveux, pensant que ce geste allait devenir un tic. Un côté de son esprit lui disais de retourner voir Shay alors que l’autre côté pensait à ses études. *J’vais devenir fou si sa continue !*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Mer 27 Juil - 21:43

    - Jensen.

    Jensen. Très joli prénom. Aussi commun que Shay même. Le regardant ramasser ses livres, la jeune fille sentit dans son ventre, une drôle de sensation. Comme disent les enfant, on pourrait appeler ça « des papillons dans le ventre ». Pendue à tout ce qu’il faisait, telle une femme souffrant d’un amour transit. Mais après tout, Shay ne connaissait rien à l’amour. Alors elle ne savait pas si elle était malade, ou bien, si elle avait trop manger ce matin ou encore, si c’était à cause de ce garçon. Avec son sourire d’un blanc éclatant, et ses grands yeux bleus, on pouvait tout de même le trouver beau garçon. Les deux jeunes gens se regardaient, sans dire un mot, souriant simplement. Mais alors, des pas retentirent. C’est pas possible ça ! A chaque fois que quelque chose de bien se passent, quelqu’un est obligé de marcher en direction de Shay. Regardant l’heure sur sa montre, la rouquine se rendit compte que, dès à présent, il été neuf heure un quart, et que, les cours avait d’ors et déjà débutés. Donc, dans tous les cas, ses pas ne pouvaient appartenir qu’a un adulte. Surement le concierge, faisant sa rôde habituelle. Comment Shay le savait ? Le jour ou elle avait été renvoyée de cours, elle était tombée sur Monsieur Benson, qui, croyant qu’elle séchait son heure de cours, lui avait passé un savon pendant un bon quart d’heure, jusqu’au moment où Shay put en placer une et lui montra le mot de la part de son professeur. Elle regarda Jensen, observant ce qu’il allait faire. Etant donné que Shay, contrairement à lui, était une professionnel du « Je me cache vu que j’suis en train de faire une connerie ». Sentant la poigne musclée de son camarade saisir son petit bras tout frêle, et la tirer dans sa direction. Manquant de tomber, elle se retrouva collée contre un mur, derrière une des armures qui ornait les couloirs. Le Serdaigle semblait stresser, alors que Shay, habituée, ne s’en faisait pas plus que cela. Regardant son confrère de cachette, celui-ci se rapprochant de la furie lui posa son index sur la bouche. Bah’ quoi ? Elle a pas dit un mot la Shay ! Sentant à nouveau le feu lui monter aux joues, elle remarqua qu’elle n’était pas la seule dans cet état, lorsqu’elle lança à nouveau un regard sur le visage de Jensen.

    -Pas envie d’être en retenue
    - Oh moi tu sais, j’en ai tellement que je m’en fiche totalement…


    Bah’ quoi ? Shay a été tellement de fois en salle de retenue qu’elle à même sa place réservée. Au fond, à gauche, près de la fenêtre. Mais bon, le Serdaigle en face d’elle ne devait pas avoir autant l’habitude qu’elle. Peut être qu’il n’avait jamais foulé le sol de cette salle ! Rareté absolue. Regardant avec attention le passage du concierge, qui bien entendu prenait tout son temps. Lorqu’il fut enfin assez loin pour ne plus distinguer les deux jeunes, Jensen lâcha un soupir, ce qui fit sourire la rouquine. Ils sortir enfin de leur cachette, enfin, plutôt de leur trou à rat, pour se trouver enfin en plein milieu du couloir. Serrant encore plus fort ses livres, Shay se demanda ce qui allait se passer à présent. Regardant Jensen s’éloigner, elle eut un pincement au cœur. Déjà ? Bouuuh ;_; Reste encore un peu avec Shay !

    - Je… Désolé de t’avoir emmené jusqu’ici sans ton accord, je n’aurai pas dû. Euh… Bah, bonne journée Shay.

    Pourquoi cela dérangerait Shaya qu'une personne n'ai pas penser qu'a soit même en la cachant avec lui ? Mais attendez...Nooooon ! Pars pas Jensen ! Le garçon soupira, et passa sa main dans ses cheveux, en même temps que Shay pour la seconde fois. La jeune fille ne voulait pas vraiment qu’il parte. Elle n’avait même pas fait connaissance, alors que lorsqu’ils se voyait en dehors des cours, elle n’avait jamais osé l’approcher, mais là, elle en avait l’occasion. Et en plus, il n’y avait absolument personne pour les observer et en lançant des rumeurs. Il ne fallait pas oublier que en ce moment même, Shaya était en couple avec Dunkan, certes, juste pour rendre cette peste de Castiel jalouse, mais bon, ça ne déplaisait pas à Shay. Mais il fallait que la jeune femme fasse véritablement attention, car si on la voyait parler en rougissant et se passant la main dans sa touffe de cheveux toutes les quinze secondes, BAM ! Grosse rumeur qui se répandrait dans tout Poudlard, et Shaya deviendrait l’enjôleuse de service. Très peu pour elle. Bref ! Il fallait qu’elle trouve quelque chose pour que Jensen ne parte pas, mais pas que cela paraisse étrange, car aux yeux de Jensen, la métamorphomage était en couple avec un Gryffondor. Le rattrapant rapidement, elle se plaça devant lui et lui barra le passage.

    - Tu sais que là, si tu vas en cours, tu risques d’avoir beaucoup plus de problèmes que si tu n’y vas pas du tout. Tu pourras au pire, raconter des bobards. On est pas les seuls à ne pas être en cours. Regarde là-bas.

    Tout en prononçant ces paroles, elle pointa du doigt l’autre bout du bâtiments. Deux Serpentard arrivaient. Au moins de sixième année d’ailleurs. Donc, ils n’étaient pas les seuls. Cela semblait rassurer le jeune homme. Oui, se dire que vous n’êtes pas les seuls à ne pas être en cours ne pouvait que vous faire du bien. Enfin en tous cas, ça avait rassuré Shay lorsqu’elle n’avait pas trouvé sa salle en première année et qu’elle n’avait pas participer au cours de potions pour le troisième cours.

    - Le plus raisonnable serait de rester ici, tu ne crois pas ?

    Lui faisant un sourire au passage, elle commença à s’asseoir sur le rebord du mur se trouvant dans se couloir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Jeu 28 Juil - 13:11

    - Tu sais que là, si tu vas en cours, tu risques d’avoir beaucoup plus de problèmes que si tu n’y vas pas du tout. Tu pourras au pire, raconter des bobards. On est pas les seuls à ne pas être en cours. Regarde là-bas.

    Shay s’étais mise devant Jensen pour lui bloquer le chemin qu’il allait emprunter pour se rendre en cours. Jensen suivit son doigt et vis deux Serpentard. Bien-sûr, Serpentard. Peut-être n’étaient-ils pas les seuls mais ceux qui sécher étaient Serpentards. Jensen inspira un grand coup. On pouvait voir qu’il était en intense réflexion, rien qu’à son positionnement de doigt. Les pouces entrelacés étaient signe chez lui d’une grande réflexion. Après tout, rester avec Shay le temps d’un cours ne pouvais lui faire du mal. Surtout qu’il ne savait pas qu’elle excuse inventé. Il n’avait qu’à se faire passé malade, au pire ils pouvaient rester ensemble toute la journée, à parler. Jensen se sentais attirer par Shay, mais celle-ci sortais déjà avec Dunkan, un certain Gryffondor qui étais quand même assez beau et populaire par rapport à lui. Jensen allais dire son approbation quand Shay reprit la parole

    - Le plus raisonnable serait de rester ici, tu ne crois pas ?

    Shay sourit. Jensen aussi, encore une fois en même temps. Sans le vouloir, il faisait presque les mêmes gestes en même temps. Peut-être un coup du destin, ou peut-être étais-ils fait pour être ensemble… Jensen secoua sa tête, voulant sortir ses absurdités de sa tête. Il regarda Shay s’asseoir sur les bordures du couloir, pendant qu’il mettait son épaule droite contre le mur face à la Serpentarde.

    « Oui, je suis d’accord avec toi. Mais je ne crois pas que rester en plein milieu du Hall ne nous enverra pas en retenue. Mais, je ne sais même pas ton âge. »

    Jensen sourit. Curieusement avec Shay, sa timidité et son envie de solitude s’évaporai. Elle était incontestablement belle. Personne ne pouvait dire le contraire. Mais elle était avec Dunkan. Jensen voulais se l’imprimer pour s’en souvenir. Il n’avait aucune chance avec elle, c’étais certain.

    « Mais tu sors avec Dunkan Connogan non ? Il ne va pas être… Jaloux ? »

    Jensen avais bien insisté sur le mot jaloux, peut-être pour la faire culpabiliser. Les Serpentard de tout à l’heure venaient de passer devant Shay et Jensen. Chuchotant sur leur passage. Peut-être connaissait-il Shay. Mais il intercepta une bride de phrase : « va pas tarder à arriver », avec une lueur de panique dans la voix. Peut-être valais-t-il mieux que Shay et Jensen parte d’ici.

    « J’en ai 15, et demi dans quatre jours. Mais on s’en fiche. »

    Jensen marqua une courte pause de quinze secondes pendant laquelle il réfléchissait au meilleur endroit à aller pour ne passe se faire prendre par le concierge.

    « Tu connais la Salle sur Demande ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   Ven 29 Juil - 21:05

    Tout en secouant la tête, le Serdaigle se positionna sur le mur en face de Shay. Ce posant alors tout un ta de questions, comme celle qu’on lui poserait lorsqu’elle reviendrait en cours. «  Mademoiselle Ackerley, pouvons-nous savoir quelle est la raison de votre absence ce matin ? ». Et puis, Shay ne pouvait pas sortir le coup de la vieille maladie étant donnée que sinon, elle serait allée à l’infirmerie. Vraiment, peu de chance en cette belle matinée. Observant le jeune homme, elle ne put s’empêcher de - encore un fois - le trouver séduisant. Shay stop ! Tu ne dois pas penser à cela. Fermant ses yeux pendant un cours instant, elle baissa sa tête pour la déposer délicatement au creux de ses mains. C’est dur la vie, non ?

    - Oui, je suis d’accord avec toi. Mais je ne crois pas que rester en plein milieu du Hall ne nous enverra pas en retenue. Mais, je ne sais même pas ton âge.

    C’est sur que, si le concierge repasserait par là, la chance ne serait peut être pas encore une fois au rendez-vous. Et surtout que, cette fois-ci, il pourrait faire sa super technique. Laquelle ? En fait, il fait semblant d’être partit , mais deux secondes après, il réapparait, avant même que vous pourriez avoir eut le temps de dire « Quidditch ». A vous en faire avoir des frisson dans le dos. Tiens ! Le beau Serdaigle s’intéresse à l’âge de Shay. C’est déjà un bon point, il n’a pas rien à faire de sa personne. Se préparant à lui révéler que oui, elle avait Quinze ans, munie d’un joli sourire qui pourrait peut être lui faire apparaitre ses jolies fossettes si mignonne. Mais elle fut arrêter dans son élan. Oh ! Jensen, on ne coupe pas la parole, c’est pas biiiiiien 8) Mais bon, vu que t’es canon, tu peux peut être obtenir le pardon de Shay. Chanceux va !

    - Mais tu sors avec Dunkan Connogan non ? Il ne va pas être… Jaloux ?J’en ai 15, et demi dans quatre jours. Mais on s’en fiche.

    Et voilà. C’était sûr que le Dunkan serait exprimé au cours de la conversation. Mais bon, Shay savait à quoi s’attendre en acceptant sa proposition. C’est-à-dire, à faire trèèèèès attention à ses relations extraconjugales - ok, le terme n’est pas vraiment approprié, mais bon, on va l’utiliser. Et puis, Jensen avait raison, si elle sortait réellement avec Dunkan Connogan, ce qui devait être le cas pour les autres élèves, celui-ci serait censé être jaloux. Mais bon, vu que ce n’est pas le cas, et que , à moins qu’il protège Shaya de Jensen, il n’en avait rien à faire. Le garçon lui indiqua qu’il allait avoir quinze ans et demi. Ohhh mais c’est bien ça ! Pile de son âge. Un tout petit poil plus vieux , mais ça, c’est pas important. Repensant à son insistance sur le mot jaloux, la rouquine se demanda quel était son but. La faire regretter son pseudo-amour pour le blondinet ? C’était une forte possibilité. Mais elle n’y pouvait rien elle ! Faut pas lui faire douter , la pauvre petite chose ! Tiens, les deux Serpentard qui passaient par là. Deux gros lourdauds busant un tout petit peu des sucreries, des sauces et tout autre substance assez calorique. Shay les connaissait, et eux aussi. Tout en reluquant la Serpentard et le Serdaigle, Shaya remarqua que le plus enrobé avait de la confiture sur le coin des lèvres. Han là là ! Les gros cochons ! Ils étaient surement aller s’empiffrer à l’abri des regards, usant de la magie pour se créer une multitude de donuts de toutes les couleurs. Ils n’avaient que ça à faire. Tout en poussant un soupir plus que blasé et en hochant la tête, Shaya remarqua qu’aucun des deux adolescents n’avait dit mot depuis un bon moment. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes, étant donné que la métamorphomage parlait beaucoup, faisait beaucoup du bruit, et rigolait la plupart du temps. Alors, comprenez qu’avec le silence, elle n’était pas vraiment à l’aise. Tout en tripotant une des ses mèches rebelles, elle observant Jensen du coin de l’œil. Non mais c’est pas possible ça ! Shay, vas-tu cesser de regarder ce garçon toutes les quinze secondes. Non, mais c’est sûr, elle est malade. Même très malade.

    - J’ai quinze ans. Et ne... Ne t'en fais pas pour Dunkan.
    - Tu connais la Salle sur Demande ?


    Genre, Shay ne connaitrait pas la Salle sur Demande. Enfin, de nom. Vu que, apparemment, elle n’y ait jamais entrée. Vu que , même si elle en aurait eut maintes fois besoin, la Salle sur Demande n’avait jamais montré le bout de son nez à la jeune fille. Et puis, c’était quand elle se risquait à ses blagues habituelles, et après, elle trouvait toujours une planque dans les parages. Mais, pourquoi Jensen lui posait la question ? Aller savoir.

    - Bien entendu ! Pourquoi ?

    Voilà, question posée. Han, mais c’est évident ! Les deux jeunes allaient la trouver et se cacher à l’intérieur. Pff !

    - Tu veux qu’on se cache dedans c’est ça ? En tous cas, si c’est le cas, bonne chance pour arriver à la trouver.

    Quoi ? Je suis d’accord , Shay n’est pas vraiment une grande optimiste. Vu que, dans Poudlard, la chance est omniprésente, les deux jeune n’auraient que très peu de chance de la trouver, cette Salle mythique. Shay, tout en réflechissant, semblait abbatue. Non, aucun chance. D’un coup, elle vit que les deux autres Serpentard revenait, par le côté opposé. Mais qu’est-ce qu’il ont, à marcher dans tous les sens ses deux balourds ? Les voyants courir de toute leur forces, soulevant leurs kilos de graisses en trop, semblant transpirer à grosse gouttes. Shay, interloquée, regarda Jensen avec un air pouvant lui dire « A ton avis, ils ont quoi là ? ». Les deux garçons s’arrêtèrent devant la rouquine et Jensen, puis, tout en haletant, ils leur informèrent que Parkinson arrivait par là. PARKINSON ?! OH MON DIEU ! Si les deux jeunes gens se faisaient prendre, ce n’était pas une heure de retenue qu’ils risquaient, mais un renvoie définitif. Et là, ce serait un pur désastre pour la jeune fille, qui devrait supporter les foudres de ses parents.

    - Bon, va falloir se bouger un minimum si tu veux pas être renvoyé ! Et moi avec d'ailleurs. Et la colère de mon père, très peu pour moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ca ne peut faire de mal à personne #Shay   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca ne peut faire de mal à personne #Shay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Adieu monde cruel ! :: Corbeille :: RP archivés-