AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 MEILLEURE - Recherches prophétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Mer 20 Juil - 19:02


(c) ac-cola
Recherche Prophétiques

Participants au rp ◈ Callie et Aphrodite
Cadre spatial de l'action ◈ Bibliothèque
Cadre temporel de l'action ◈ Environs 10 h30 un samedi matin.
Statut du sujet ◈ En cours





    07h00 . Le réveil se mit à sonner violemment. Des gémissements jaillirent du lit proche du mien et je me relevais doucement. Se lever un samedi matin à sept heures n'était certe pas recommandé pour faire une grasse matinée, mais c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour me réveiller à l'heure voulue. Je toisais du regard les élèves de mon année avant de sortir de mon lit et de m'étirer. J'éteignais mon réveil - offert par mon grand-père Arthur - et allais directement dans la salle de bain commune. Peu d'élève étaient présents, seulement deux ou trois. La douche s'alluma magiquement et je me précipitais rapidement sous celle-ci. Laissant l'eau coulée sur mon corps. J'attrapais un savon et me savonnais - naan mais vraiment je vous assure - puis me rinçais. Je m'entourais d'une serviette et me dirigeais vers un miroir. Attrapant ma baguette restée dans mon pyjama, je coiffais mes cheveux magiquement et souris à mon reflet. Quelque minutes de maquillage avant de me diriger vers le dortoir et de choisir les vêtements que j'allais porter. J'optais pour un top rose et un short en jean. Des chaussures à talons feraient l'affaire. Mon collier accroché autour de mon cou, je me remémorais le souvenir de ce jour où j'avais fais la rencontre d'une sirène. J'attrapais ma baguette, fermais les rideaux de mon lit puis fis apparaitre Dobby, mon ancien ami imaginaire à la fois patronus. Je le regardais, lui adressant un sourire complice avant d'aller m'arrêter vers le lit d'une tête blonde. Elle dormait encore. Comment? Je n'en avais pas la moindre idée, après tout j'avais réveillée toute la chambre à l'aide de mon réveil. Peut-être avait-elle usée d'un sortilège? Quoiqu'il en soit, je tapotais son épaule, la forçant à se réveiller.

    APHRODITE ♀" Callie ... Callie... CALLIE. " petit sursaut de la part de l'interloquée " Je suis partie à la bibliothèque, rejoins moi quand tu auras le temps. "

    Je déposais un baiser sur le front de ma meilleure amie, avant de partir, accompagnée de ma baguette et de mon patronus, dans les couloirs du chateau. Lorsque je passais dans les couloirs, le silence se créa. Comme par enchantement. J'avais activé mon pouvoir de vélane, rendant ainsi mon corps d'une attirance irrésistible. Bien entendu, j'étais belle au naturel, mais le fait d'ajouté à ça mes pouvoirs de Vélane me rendait encore plus .. wonderful. J'arrivais enfin à la bibliothèque, entendant soudain les discutions dans les couloirs reprenant de plus belle. La plupart des élèves autour des tables de la bibliothèque étaient des Serdaigle. Etant la maison des studieux ils s'étaient levés aujourd'hui - tout comme moi - à l'heure des poules. Je regardais Dobby et lui demandais d'aller voir où en étais Callie " Je t'envois Dobby, juste pour voir où tu en es. Et s'il faut te réveiller encore une fois? " Le patronus disparut, partant délivrer mon message. Dobby, mon ami imaginaire me manquait, tout comme le patronus qui venait de disparaitre. Je gardais la tête haute et me dirigeais vers les livres parlant de prophéties. Bien entendu, j'avais déjà lue certains. Certains livres autour de moi, s'envolaient au gré de la magie, certains même me rentrais dedans. Je sortais ma baguette et lançais des sortilèges sur les livres que je trouvais interessant. J'en avais dégoté cinq. Je me dirigeais ensuite vers une table libre et commençais à les feuilleter. Un à un, ils me rapportaient des choses inutiles. Je savais bien ce qu'il me fallait, où trouver le livre dont j'avais besoin. Mais nous devions y aller tout les trois, James, Callie et moi. Simple question de principe. Je refermais mon livre et sursautais en aperçevant ma meilleure amie assise en face de moi, des livres posés près d'elle et Dobby assis sur la table nous regardant.

    APHRODITE ♀" Tu m'as fais peur ! Je ne t'avais pas vue arriver. A en voir par tes livres tu es là depuis longtemps. Tu as trouver quelque chose..?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Callie L. Walden
gryffondor ◈ courage, force et hardiesse


✔ date d'inscription : 26/12/2010
✔ prénom/pseudo : Elodie & Shakespearette
✔ âge : 23
✔ nombre de messages : 1068
✔ avatar : Amy Adams
✔ copyright : © hexactic
ϟ âge : seize ans
ϟ sang :
  • sang mêlé
ϟ maison : Gryffondor
ϟ baguette : bois d'aubépine, plume de phénix, 22,7cm
ϟ grade particulier : préfète
ϟ appartenance aux clubs : fondatrice de l'Armée pour l'égalité
ϟ patronus : un somptueux phénix
ϟ épouvantard : le professeur trelawney annonçant la prophétie que Callie connaissait maintenant par coeur


lumos
♣ relationships:

MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Jeu 21 Juil - 16:44


“ recherches prophétiques
avec ma meilleure amie d. aphrodite weasley

Fermant mon livre dans un sec fracas, je regardai l'heure sur ma montre magique qui m'indiquait en plus de l'heure, l'endroit où se trouvait les personnes à qui j'avais donné un récepteur magique, c'est à dire James & Aphrodite. Il était deux heures du matin, et j'avais enfin fini mes devoirs pour toute la semaine prochaine et le début de la semaine d'après. Je n'étais pas vraiment fatiguée et on peut même dire que j'étais insomniaque en ce moment parce qu'à chaque fois que je fermais les yeux, je revoyais le professeur Trelawney devant moi avec sa voix grave et ses gestes que je ne pourrais oublier. Je n'étais pas naturellement peureuse, mais ces derniers temps, ce cauchemar me tourmentait. Soupirant, je rejoignis les dortoirs après avoir dit au revoir aux elfes de maison qui venaient d'arriver pour nettoyer la salle commune et qui s'étaient étonnés de me trouver là à une heure si tardive. Me changeant rapidement, je me dirigeai vers mon lit et m'endormis assez paisiblement (...) “Callie ... Callie... CALLIE.” je tressautais mais j'étais encore endormie, je n'entendais que de petits bourdonnements mais je n'avais pas foi de me lever maintenant. “Je suis partie à la bibliothèque, rejoins moi quand tu auras le temps.” Je soupire et quand Aphrodite partit, je me retournai dans mon lit et me rendormis quelque temps. Ma montre sonna quelques minutes plus tard, m'indiquant que Aphrodite et James étaient tous les deux levés. D'habitude j'étais toujours réveillé en même temps qu'Aphrodite, mais aujourd'hui j'avais envie de dormir encore plus longtemps. Je me levai quand même, baillant à pleine bouche et soupirant de fatigue.

Après m'être bien étirée, je finis par m'asseoir à côté de ma malle et par attraper les habits que j'avais préparé pour moi la veille. Puis, j'attrapai ma baguette sur ma table de nuit et faisant apparaître mon Patronus Spero patronum je fis passer un message à James. “Salut James, j'espère que t'as bien dormi ! Pas moi m'enfin bref ! Aphrodite est à la bibliothèque, je vais manger et après je la rejoins, si tu ne fais rien, et bah on t'attend, sinon t'inquiète pas, je garde un œil sur toi !” Mon phénix partit bien vite qu'un autre patronus apparut devant moi. “Je t'envois Dobby, juste pour voir où tu en es. Et s'il faut te réveiller encore une fois?” “Hum ...”. Et je partis en direction de la salle de bain commune, Dobby à mes trousses. Je dus donc avoir recours à mon Patronus pour le tenir éloigné de moi. Ma douche prise et étant habillée, j'attrapai ma baguette que je glissai dans la poche de mon pantalon et je mis un gilet sur mon top violet. Après avoir caché mes cernes sous des kilos de crème, je rejoignis la grande salle.

Je pris mon petit déjeuner assez rapidement sans apercevoir James qui était déjà parti l'on ne sait où. Dobby me suivait encore et les gens m'observaient comme si j'étais folle. Je dévorai avidement plusieurs brioches et du jus de citrouille avant de me lever et de quitter la salle, quelques brioches dans mon sac et Dobby me suivant au pas près. Puis remontant les étages, je m'arrêtai au quatrième et entrai dans la bibliothèque. Je me rendis directement au rayon prophétie où presque la moitié des livres avaient déjà été parcourus par Aphrodite, James ou moi et j'en pris une petite pile à l'aide de ma baguette pour les lire. Apercevant Aphrodite à une table je l'y rejoignis et m'installai en face d'elle. Dobby s'assit à côté de moi, si l'on pouvait dire cela comme ça. Et j'ouvris le premier livre sans rien dire. “Tu m'as fais peur ! Je ne t'avais pas vue arriver. A en voir par tes livres tu es là depuis longtemps. Tu as trouver quelque chose..?” Elle me fit sursauter à son tour. Levant la tête je dis “Je dois être là depuis une quinzaine voire une trentaine de minutes je pense. Tu semblais absorbée par tes lectures que je n'ai pas voulu t'interrompre ! Tiens d'ailleurs tu ne veux pas faire disparaître ton patronus ? Dobby m'a suivi partout et j'ai même dû avoir recours au mien pour qu'il ne me suive pas jusqu'à la cabine de douche !” Je lui souris gentiment avant de poursuivre en chuchotant “Et je me doutais que tu n'aurais pas mangé alors je t'ai apporté de la brioche.” Je lui donnai un coup de pied sous la table et sortis une brioche pour lui donner. “Ah ! et puis je n'ai encore rien trouvé !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Sam 6 Aoû - 12:28


“ recherches prophétiques
avec ma meilleure amie callie l. walden

J'attrapais la brioche que ma meilleure amie me tendais sous la table. Coupant un petit morceau, je l'enfournais rapidement dans ma bouche avant de remercier la gryffondor. Je sortais ma baguette et soupirant, laissais Dobby disparaitre dans un claquement mélodieux. Je me redressais quelque peu sur mon siège et repris un petit bout de brioche avant d'ouvrir la bouche - après avoir avalé le contenu de celle-ci - .

APHRODITE ♀" OK, donc personne n'a rien trouver. James ne compte pas nous rejoindre, si? Sinon on pourrait déjà tenter de lancer des sortilèges sur la réserve afin de nous aider à passer plus facilement cette nuit quand James, toi et moi déciderons de venir fouiner? "

Je m'arrêtais brusquement lorsque je remarquai la bibliothècaire s'approchais de moi à pas rapide. Je la regardais de haut en bas, la toisant presque. Puis d'un geste brusque elle s'asseya avec nous. Elle nous regarda C allie et moi avant de m'avertir de parler moins fort sous peine de retirer une somme considérable de point à Gryffondor. J'arcquais un sourcil avant de la voir s'en aller et de m'excuser auprès de ma meilleure amie.

APHRODITE ♀" Tu sais que la discrétion et moi ... ça fais deux, non? "

Je roulais des yeux avant de replonger quelque seconde dans mon livre. Avant de relever la tête et de lancer d'un air exaspérer ce que tout le monde savait déjà. Une prophétie peut avoir trait au passé, au présent ou à l'avenir. Dans chaque livre était mentionné des dizaines de prophéties. Malgré tout, personne n'avait encore décrit la façon d'arrêter un avenir de se produire. Bien que ce ne soit pas exactement ce que nous cherchions à faire. Je fermais les yeux et repris un morceau de brioche avant de déposer ma baguette sur la table, regarder autour de moi et de passer une main dans mes cheveux.

APHRODITE ♀" Nous sommes toutes les deux douées en sortilèges et enchantement pourquoi ne pas essayer d'en trouver un qui ferait apparaitre le livre dont nous avons besoin devant nous. Un peu comme un transplanage? Ca irait peut-être plus vite que de passer par la réserve, non? "

Je regardais ma meilleure amie, croisant les bras sur ma poitrine en cherchant un sortilège que nous pourrions utiliser, bien que je savais que la réserve devait être protégée par des sortilèges au cas où des jeunes farceurs essaiyaient de fouiner dans la réserve, comme nous avions l'intention de le faire. Je savais pourtant que nous pouvions utiliser des sortilèges, pour parvenir à nos fins, et d'ailleurs, pourquoi pas créer un sortilège de notre invention? Je regardais droit dans les yeux ma meilleure amie, bien prête à lui donner mon idée, bien que celle-ci pouvait me devançer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Callie L. Walden
gryffondor ◈ courage, force et hardiesse


✔ date d'inscription : 26/12/2010
✔ prénom/pseudo : Elodie & Shakespearette
✔ âge : 23
✔ nombre de messages : 1068
✔ avatar : Amy Adams
✔ copyright : © hexactic
ϟ âge : seize ans
ϟ sang :
  • sang mêlé
ϟ maison : Gryffondor
ϟ baguette : bois d'aubépine, plume de phénix, 22,7cm
ϟ grade particulier : préfète
ϟ appartenance aux clubs : fondatrice de l'Armée pour l'égalité
ϟ patronus : un somptueux phénix
ϟ épouvantard : le professeur trelawney annonçant la prophétie que Callie connaissait maintenant par coeur


lumos
♣ relationships:

MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Dim 7 Aoû - 15:28



Callie L. Walden
D. Aphrodite Weasley
« recherche prophétique »
sweet.heart & tumblr
Fière de moi, dès que j'eus laissé tomber la brioche dans les mains d'Aphrodite. Cette dernière me remercia et je lui fis un petit clin d'oeil avant de me replonger dans mes lectures bien qu'au fond de moi, je savais que l'on arriverait à rien … Cela faisait maintenant bientôt plus d'un an qu'on parcourait le plus petit centimètre de la bibliothèque pour y trouver des informations. Dès que James et moi avions été en connaissance de la totalité de la prophétie, nous avions tout raconté à Aphrodite avant même de lancer un hibou à la poursuite d'Harry Potter. Nous avions discuté très longtemps de cela, sans même nous attarder très longtemps dessus. Mais au fond, on savait que l'évènement arriverait plus vite que prévu, c'est pourquoi, il y a environ un an, nos heures perdues, on les consacrait à fouiller dans les livres de la bibliothèque des Potter, ainsi que celle des Weasley, sans oublier celle des Walden. Je ne savais pas vraiment ce qu'on cherchait, après tout, une prophétie était une prophétie et le plus souvent elle n'a pas vraiment de sens avant qu'elle commence à se réaliser, mais nous trois, nous étions obstinés, nous voulions décrypter ce message, chercher le moindre indice qui aurait pu nous aider à affronter ce qui allait nous arriver.

Soupir … Je soupirai de fatigue, de lassitude et d'ignorance. L'Ordre du Phénix nous tenait bien éloignés de cette histoire, nous disant qu'ils s'occuperaient de tout, mais plus récemment, en trainant tous les trois dans les couloirs du quartier général, nous avions réussi à entendre leur crainte et j'ai même entendu de mes propres oreilles qu'ils ne comprenaient pas le moindre mot de cette prophétie. Je les avais même surpris à dire que Dumbledore était le seul à pouvoir faire cela. J'avais soudain été prise de crainte et d'obstination. Mais cela ne menait absolument à rien. James, autant qu'Aphrodite et autant que moi, passions des heures entières à la bibliothèque soit pour nos tonnes de devoir soit pour chercher des informations sur cette prophétie, mais les livres semblaient rien vouloir nous dire. J'étais plus lasse que jamais, malgré tout, je continuais à chercher. J'observai le livre qui se trouvait en face de moi dans les plus moindres détails, cherchant la tâche ou la minuscule particule qui pourrait s'offrir à moi. Mais rien, nada, nothing … J'étais tellement concentrée que je ne remarquai même pas que Dobby avait disparu de la chaise qui se trouvait à côté de moi.

Ce ne fut que lorsqu'Aphrodite se mit à parler que je relevai la tête en l'écoutant à moitié. Sentant que je me perdais dans mes pensées j'agitai ma tête et pus reposer mon attention sur ma meilleure amie qui poursuivait. “… nous rejoindre, si? …” “… Hein ? euh quoi ? euh oui …” Mais elle ne m'avait pas écouté et continuait sur sa lancée. “… Sinon on pourrait déjà tenter de lancer des sortilèges sur la réserve afin de nous aider à passer plus facilement cette nuit quand James, toi et moi déciderons de venir fouiner?” “… Hum ouais ouais ! Ah zut, tais-toi, Mlle Nichols arrive …” Je savais que ça arriverait, voilà Aphrodite avait réussi à nous faire repérer et elle avait cette intelligence sans faille pour gueuler à toute la bibliothèque qu'elle voulait accéder à la réserve sans permission. Aie aie aie … c'était un véritable don pour elle. “Mademoiselle Weasley, veillez à parler plus silencieusement sinon je vous renvoie de la bibliothèque. Et n'allez pas me dire que vous chuchotez parce que je vous connais bien … autant que tous les Weasley qui ont fréquenté ou qui fréquente Poudlard. Attention ! Je peux enlever le nombre de points que je veux à Gryffondor. Veillez à ne pas faire de bêtises !” Je pouffai légèrement. Aphrodite avait toujours l'habitude de se faire reprendre à la bibliothèque et je devais toujours me retenir de rire sous peine de me faire remarquer aussi. Pourtant, je ne suis pas du genre à faire des bêtises et à gueuler tous nos plans dans la bibliothèque, mais je l'aimais malgré tout ma petite Aphrodite. D'ailleurs elle s'excusa et essaya même de se justifier “Tu sais que la discrétion et moi ... ça fais deux, non?” Je rigolai silencieusement et me consacrai à nouveau entièrement à la lecture de mon livre en tournant soigneusement les pages et en jetant de temps à autre un coup d’œil sur ma montre magique.

Soudain, je me surpris à sursauter. Aphrodite avait posé sa baguette sur la table alors qu'elle n'avait rien à faire ici, surtout à la bibliothèque. Que voulez-vous faire à la bibliothèque avec une baguette si ce n'est vous gratter le dos ? J'observai ma meilleure amie en lui lançant un regard noir. En plus, elle avait fait ce geste d'assurance qu'elle faisait tout le temps qu'était celui de se passer les mains dans les cheveux. Tous ces signes ne trompaient pas. Elle était déterminée à faire des bêtises jusqu'au bout, cette main dans les cheveux, cette baguette sur la table, ce regard qui disait tout. Je la connaissais trop bien. Je soupirai et déjà elle commençait à parler. “Nous sommes toutes les deux douées en sortilèges et enchantement pourquoi ne pas essayer d'en trouver un qui ferait apparaitre le livre dont nous avons besoin devant nous. Un peu comme un transplanage? Ça irait peut-être plus vite que de passer par la réserve, non?” Je fis une petite moue et souris avant de répondre en chuchotant “… Je prends ce compliment avec beaucoup de plaisir. Mais il ne faut pas exagérer. J'ai déjà réussi à créer des sortilèges de défense, mais là, c'est une autre affaire. Tu es beaucoup trop ambitieuse. Déplacer un objet d'un endroit à une autre endroit ? Tu rigoles, c'est pas possible, en plus imagine que ça se passe comme un transplanage et qu'on perde des pages en route. Moi je maintiens qu'il faille mieux que l'on y aille à pied. Même si avec ta volonté surdimensionnée tu es allée crier à toute la bibliothèque qu'on allait bientôt le faire.” Je lui souris avec malice et refermai mon livre avec délicatesse en le mettant en haut de la pile de livre que j'avais déjà lu, avant de prendre le dernier qu'il me restait et de l'ouvrir devant moi. Je repris sur un ton un peu plus naturel. “Par contre l'autre jour, je réfléchissais. Le professeur Trelawney a dit, "nés l'année où le sang a coulé pour la dernière fois". Je pensais que ça pourrait peut-être être … Enfin non oublie c'est pas possible …” J'avais tenu Aphrodite en haleine pendant un moment et elle se surprit à relâcher tous ses membres d'un coup quand je m'arrêtai dans mon élan. C'était assez drôle à voir.

_________________


    UNTIL THE VERY END ♠ “Tels Harry, Ron et Hermione, nous serons tous les trois à jamais liés par une amitié sans faille grâce à laquelle nous survivrons à toute la noirceur et les horreurs de la vie„ Callie L. Walden à ses meilleurs amis James S. Potter & D. Aphrodite Weasley

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Ven 26 Aoû - 13:26


“ recherches prophétiques
avec ma meilleure amie callie l. walden

Beaucoup trop ambitieuse, moi? Non, juste ... bon d'accord trop ambitieuse, mais l'ambition ne tuait pas, non? Et puis, de toute façon, qui ne tente rien n'a rien. Je regardais ma meilleure amie, cherchant soigneusement dans le dernier livre qui lui restait. Soudain, elle se mit à parler de la prophétie, me mettant soudainement en haleine, jusqu'au moment où... elle me demanda d'oublier. Je m'arêtais net, baissant lassement les bras. Elle semblait avoir remuer quelque chose, mettre un doigt sur cette chose puis abandonner subitement. Je la toisais du regard, analysant sa position, ses moindres fais et gestes. Je savais qu'elle n'allait rien me dire, sauf si - avec mon intelligence démesurée - j'arrivais à la faire parler. Je me relevais en silence et attrapais tout mes livres, allant dans les allées des étagères et rangeais mes livres. Je m'arrêtais dans une allée qui donnait droit à la réserve. Je foudroyais celle-ci du regard, juste au moment ou une voix suave parvint à mes oreilles, tel un murmure. Je me retournais, cependant, personne ne se trouvait autour de moi. Croyant à une farce de Callie, je me tournais vers la table où celle-ci était assise plongée dans son livre. Après observation, elle ne pouvait pas avoir fait quelque chose du genre. Je me tournais de nouveau vers la réserve et tentais de voir si le bruit allait revenir. Non. Ce devait être le fruit de mon imagination. Je serrais doucement mon collier avec l'écaille de sirène autour de mon cou. J'attrapais mon sang froid qui, comme un coup de vent était parti comme une feuille et retournais m'asseoir à la table. Gardant cette voix mystérieuse dans un coin de ma tête tout en n'en parlant pas à la gryffondor. Son livre, qui ne possédait pas beaucoup de pages était presque terminé. J'attendis sagement que celle-ci est terminé avant de la regarder droit dans les yeux.

APHRODITE ♀" Bon... tu as réussie à attiser ma curiosité ! Dis moi alors. Tu pense que la prophétie parle de qui? "

Cherchant en même temps dans mes pensées, je m'écartais de cet élue, ainsi que Callie et James. Une chose était certaine pour moi, il fallait que je cherche quelqu'un de proche de l'ancien élu. Soit Harry Potter. Mon oncle. Autant rayer la famille Weasley au complet, personne n'était né l'année où le sang avait couler pour la dernière fois. A moins que cette phrase avait un autre sens, plus profond, plus anodin ou encore plus caché que cette bataille finale qu'avait connue le monde magique avec un certain mage noir. Du nom de Tom Jedusor, alias Lord Voldemort. Et aussi, quel était le sang dont parlait la prophétie. Au bien sur, cela ne pouvait être qu'un mangemort, un descendant ou quelque chose du genre qui chercherais à nous vaincre mais plus précisément la population moldue. Puis d'ailleurs, en y réfléchissant bien. Que venait faire les moldues dans nos histoires, ce n'était pas comme si ils étaient magiques comme nous. Mis à part les nés moldus. L'une de mes tante en étant une. Hermione. La tante dont j'étais la plus fière au passage, par ses études, sa magie, sa puissance et son intelligence. D'ailleurs j'aurais aimée m'apeller Hermione bien que ce prénom fasse penser à une .. Hermine. Je me tapais le front à cette pensée avant de re-braquer mon regard vers Callie qui attendait gentiment de me voir sortir de mes pensées. Je m'excusais poliment et l'écoutais finalement. Tentant d'oublier la voix suave qui s'était insinué dans mon oreille et m'avait glacer l'échine. Cette voix, que je n'avais jamais entendue de toute mon existence.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Callie L. Walden
gryffondor ◈ courage, force et hardiesse


✔ date d'inscription : 26/12/2010
✔ prénom/pseudo : Elodie & Shakespearette
✔ âge : 23
✔ nombre de messages : 1068
✔ avatar : Amy Adams
✔ copyright : © hexactic
ϟ âge : seize ans
ϟ sang :
  • sang mêlé
ϟ maison : Gryffondor
ϟ baguette : bois d'aubépine, plume de phénix, 22,7cm
ϟ grade particulier : préfète
ϟ appartenance aux clubs : fondatrice de l'Armée pour l'égalité
ϟ patronus : un somptueux phénix
ϟ épouvantard : le professeur trelawney annonçant la prophétie que Callie connaissait maintenant par coeur


lumos
♣ relationships:

MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   Dim 28 Aoû - 9:27



Le courage, les aventures, la détermination et parfois même l'obsession ont toujours été les caractères qui m'ont définie dans la vie ; ceci expliquait sans nul doute que le Choixpeau magique m'ait envoyé à Gryffondor lors de ma première année -et il ne se trompe jamais-. Les aventures ont toujours rythmé ma vie, j'aimais me promener le soir sous la cape d'invisibilité pour aller rendre visite à Hagrid, j'aimais me prélasser dans la tour d'astronomie pour chercher silence et calme, j'aimais me promener avec James dans le château grâce à la carte du Maraudeur, j'aimais être au courant de tout même si cela me valait une heure de colle ou des problèmes à n'en plus finir. J'étais un peu casse-cou mais malgré tout respectueuse des règles. En outre, je savais parfaitement de quoi j'étais capable, et créer des sortilèges sur un coup de tête ce n'était vraiment pas mon truc.

Il faut l'avouer, depuis le début de ma scolarité à Poudlard, j'avais fait une petite moyenne de deux sortilèges créer par an, mais je n'y consacrais pas non plus la plus grande partie de mon temps. C'était plutôt à mes heures perdues que je m'amusai à réfléchir à des sorts intéressants qui pourraient m'aider lors de duel ou pour protéger des objets. D'ailleurs les sortilèges qui permettaient à ma montre de fonctionner étaient de mon invention mais personne n'en connait les formules -c'est ça l'avantage de connaître déjà les sortilèges informulés sur le bout des doigts-. Dans tous les cas quand Aphrodite me proposa de casser les remparts de protection de la réserve -parce que je savais qu'il y en avait- pour chercher un livre qui pourrait nous servir à décrypter la prophétie, je savais que je n'en étais pas capable donc je préférai décliner la proposition, mais au fond, je savais que ma meilleure amie était du genre têtue et que si je ne trouvais pas rapidement un autre moyen, elle frauderait toute seule et s'en occuperait même si à mon goût c'est beaucoup trop ambitieux et dangereux.

Après avoir émis un soupçon ou plutôt, un début d'idée à propos de la prophétie, je m'étais interrompue d'abord parce que je trouvais mon idée absurde et aussi parce que je fus interpellée par une voix étrange dans ma tête. J'étais une très bonne occlumens -et cela grâce à ma cousine Jules Callaway- mais il m'arrivait de laisser une faille dans ma tête et je me demandais qui avait bien pu entrer dans mes pensées. Préférant chasser cette idée de ma tête, je refermai à double tour mes pensées aux autres et me remis à ma lecture.

Il se passa quelques instants, voire plusieurs minutes. Lasse de ce travail inutile qui n'arrivait jamais à son but, je soupirai. Je me mis à tourner les pages sans y accorder grande importance. Aphrodite ne m'avait pas encore questionné sur ce que je venais de dire, du coup j'étais soulagée parce que la connaissant, elle ne lâchait jamais aussi facilement l'affaire. Je parcourais les textes en diagonale quand une année me sauta aux yeux ... nés l'année où le sang a coulé pour la dernière fois, c'est bien ça que disait la prophétie non ? Enfin quelle question, je la connaissais par cœur après tout. Posant le doigt sur la ligne qui m'avait interpellé, je la lis rapidement et refermai sèchement le livre étant donné que j'étais sur la dernière page. Et quand je relevai la tête je vis qu'Aphrodite me regardait fixement, l'air déterminée et au bord de la colère. Je laissai échapper un petit rictus -je ne m'étais pas trompée, elle lâchait pas aussi facilement l'affaire- quand elle me dit.

Bon... tu as réussi à attiser ma curiosité ! Dis moi alors. Tu penses que la prophétie parle de qui ?

Je ne dis d'abord rien. En effet, en un rien de temps Aphrodite était retombée dans ses pensées du coup, je savais que dans ces moments là, il ne servait à rien de parler parce qu'elle m'écouterait pas. Préférant savoir ce qui la tourmentait, je sortis ma baguette la pointait sur elle et sans même bouger mes lèvres et partis dans ses pensées. L'écoutant attentivement et tendrement, je m'arrêtai lorsque ses pensées furent beaucoup trop personnelles. Je mis alors ma tête sur mes mains et attendis qu'elle eut fini. Ceci fait, elle s'excusa de sa petite absence et moi je finis par reprendre.

Je suis d'accord avec toi, James, toi et moi on sort carrément de ce contexte ... Mais je viens de lire quelques choses ...

Je tournai le livre que je venais de fermer vers elle tout en l'ouvrant à la dernière page. Ce livre parlait des grands évènements des dernières années et ce dernier chapitre relatait la bataille de Poudlard en 1998. Un paragraphe entier était consacré à l'Ordre et il parlait également des pertes que ce groupe de résistant avait connu ; et à cette ligne ... Je lis à haute voix.

L'année où Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom tomba, l'Ordre du Phénix perdit de nombreux hommes, parmi lesquels Severus Rogue, un grand homme malgré les apparences, Nymphadora Tonks et Remus Lupin, qui, au début de cette année 1998 venaient d'avoir un merveilleux petit garçon, Teddy Lupin.

Marquant une petite pause, je me mis à réfléchir quelques instants et laissai à Aphrodite le temps d'en faire de même avant de m'emballer manquant de crier, mais connaissant parfaitement les règles de la bibliothèque je préférai chuchoter avec entrain.

C'est ça ! Tu ne comprends pas ? L'année où le sang a coulé pour la dernière fois, c'est en 1998, tu es d'accord avec moi !? Voldemort est mort cette année là. Donc le nouvel Élu c'est Teddy Tonks, j'en suis sûre, c'est presque obligé, en plus ses parents sont morts, leur sang a coulé à cause de lui, Voldemort !

Je laissai Aphrodite réfléchir. Cela paraissait logique dans ma tête, et pourtant je craignais que ma meilleure amie ne comprenne pas tout de suite. La voyant parcourir le livre, je la laissais faire ... Elle semblait concentrée mais je laissai malgré tout échapper une autre de mes pensées.

Mais qui serait le nouveau mage noir alors ? ...
_________________


    UNTIL THE VERY END ♠ “Tels Harry, Ron et Hermione, nous serons tous les trois à jamais liés par une amitié sans faille grâce à laquelle nous survivrons à toute la noirceur et les horreurs de la vie„ Callie L. Walden à ses meilleurs amis James S. Potter & D. Aphrodite Weasley

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MEILLEURE - Recherches prophétiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

MEILLEURE - Recherches prophétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Adieu monde cruel ! :: Corbeille :: RP archivés-